Plusieurs personnes sont gênées de donner la main ou de serrer quelqu’un dans leurs bras et elles évitent certaines activités physiques parce qu’elles donnent lieu à de la sudation immodérée.  Ces personnes ressentent bien souvent de la gêne sociale et de l’humiliation.

La plupart de ces personnes sont épuisées de brûler leur linge dû à des sueurs excessives au niveau des aisselles. La sudation immodérée peut également empêcher une personne de bien faire son travail. L’interruption des activités quotidiennes causée par la sudation excessive, tout comme le dérangement d’autres activités sociales, sont le résultat fréquent de cette affection.

Dans certains cas, les gens ont déjà utilisé plusieurs traitements pour se départir de ces sueurs et rien ne s’améliore. Ne sachant pas que certains traitements existent pour contrer les problèmes de sueur excessive, la plupart des gens ne prendront pas le temps de s’informer sur le sujet à leur médecin.

 

Facteurs favorisant l’hyperhidrose

 

  • Émotivité
  • Angoisse
  • Période de stress
  • Aliments : thé, café

Pour essayer de réduire ce phénomène, il faut lutter au maximum contre ces facteurs.

Malheureusement, il n’y a pas de moyen pour prévenir l’hyperhidrose. Le traitement peut toutefois apporter un soulagement aux personnes qui en sont atteintes.

 

Différents types d’hyperhidrose

 

  • L’hyperhidrose focale aussi appelée hyperhidrose primaire

L’hyperhidrose est localisée dans au moins une des régions suivantes :

  • Les aisselles (hyperhidrose axillaire)
  • Les mains (hyperhidrose palmaire)
  • Le visage (hyperhidrose faciale)

Dans toutes ces zones du corps, l’hyperhidrose primaire conduira un individu à produire une transpiration excessive.

  • L’hyperhidrose généralisée aussi appelée hyperhidrose secondaire

L’hyperhidrose est ici causée par un problème sous-jacent (ménopause, obésité, des dommages nerveux).

Elle se développe généralement sur l’ensemble du corps et est habituellement traitée en soignant la condition sous-jacente.

 

Les modes de traitements de l’hyperhidrose primaire

 

  • Hyperhidrose ou transpiration excessive traitée par Botox

L’hyperhidrose, ou la transpiration excessive touche notamment les mains, les pieds et les aisselles. Elle est définie par la production excessive de sueur par les glandes sudoripares.

Lorsque le Botox est injecté dans les glandes sudoripares, il permet de réduire significativement la transpiration à ce niveau. Elle touche habituellement les personnes de 25 à 64 ans, quoiqu’elle puisse également survenir chez des personnes plus jeunes.

Le traitement dure en moyenne de six à sept mois. Parfois même, est nécessaire un seul traitement par année. Plusieurs régimes privés d’assurance médicaments couvrent le coût du médicament.

 

Est-ce que le traitement de botox pour l’hyperhidrose est douloureux?

 

Le Botox pour la transpiration n’est pas très douloureux. Nous utilisons de petites aiguilles pour les injections. Ceci peut être comparé au claquement d’un élastique sur la peau, et la sensation disparait en moins d’une seconde. Il est toujours possible pour le confort, d’appliquer une crème anesthésique avant le traitement.

Effets secondaires : douleurs, ecchymoses aux sites d’injection, des maux de tête et augmentation de la transpiration dans d’autres parties du corps peuvent survenir.

  • Les traitements topiques

Les produits anti-transpirants topiques contiennent généralement des sels d’aluminium ou de la méthanamine. Ces produits emprisonnent la transpiration dans les canaux sudoripares à la surface de la peau.

Le traitement avec ces produits n’arrête donc pas définitivement la transpiration, il l’empêche seulement.

Ces produits peuvent être utilisés sur les paumes, les pieds, et les aisselles.

Effets secondaires : possibles irritation cutanée, gêne, chaleur.

  • La chirurgie

La chirurgie pour la transpiration excessive est généralement un dernier recours pour ceux qui souffrent d’hyperhidrose. Une approche appelée sympathectomie endoscopique consiste à couper les nerfs qui provoquent une transpiration anormale.

Ces chirurgies peuvent souvent être affectées en ambulatoire, ce qui signifie que vous n’avez pas à passer la nuit à l’hôpital.

L’autre option est l’ablation chirurgicale des glandes sudoripares. Dans cette opération, les glandes axillaires sont retirées.

  • MiraDry

MiraDry est une nouvelle procédure interne non invasive approuvé par FDA (Food and Drug administration) qui cible et détruit les glandes odorantes et sudoripares dans la zone des aisselles.

Ce traitement enlève donc les odeurs, mais aussi se révèle être une méthode d’épilation efficace pour les poils situés en dessous des bras. C’est un traitement unique, ce qui signifie qu’une fois les glandes détruites, elles ne repoussent pas. MiraDry a déjà été exécuté plus de 55 000 fois et s’est révélé sûr. Les patients atteindront une réduction de 82% de la transpiration en 1 à 2 traitements et les résultats sont permanents.

 

En quoi consiste le traitement miraDry?

 

Une énergie miraWave spéciale chauffe et détruit en profondeur les glandes sudoripares et odorantes. La pièce à main utilise un dispositif de refroidissement durant le traitement pour garantir que les patients restent à l’aise tout au long de celui-ci.

Le processus prend environ une heure. De plus, à long terme les complications sont très rares.

Les bienfaits de miraDry :  
  • Baisse remarquable de la sueur sous les aisselles
  • Résultats immédiats et durables
  • Procédure non invasive
  • Sans toxine
  • Période de convalescence nulle ou très courte
  • Intervention rapide en clinque

 

La clinique du Dr. Sylvain Simard située sur la rue st-Dominique à Jonquière est fière de vous offrir le traitement d’hyperhidrose par Botox, ainsi que le MiraDry, la solution idéale pour la transpiration excessive des aisselles.

 

*Une évaluation médicale sera faite lors de votre première consultation à la clinique afin de mettre en place le traitement le plus adapté à votre situation et vos conditions physique.