Injection de PLASMA RICHE EN PLAQUETTES (PRP)

Une nouvelle approche pour les blessures aux tendons et ligaments

Thérapie regénératrice par injection de facteurs de croissance

Qu’est-ce que le Plasma riche en plaquettes ?

Le plasma riche en plaquettes, ou PRP, se compose de plasma sanguin ayant une concentration augmentée de plaquettes. Nous y retrouvons un réservoir immense de protéines bioactives, principalement des facteurs de croissance, qui sont essentielles pour initier et accélérer la réparation et la régénération des tissus. Ces protéines bioactives initient la guérison des tissus conjonctifs comme les tendons et les ligaments et ainsi promouvoient la création de nouveaux vaisseaux sanguins et stimulent le processus de guérison.

Comment le PRP agit-il ?

Une petite quantité de sang est prélevée chez le patient.Ce sang est ensuite centrifugé puis le PRP en est extrait. Ce processus augmente la concentration des plaquettes et des facteurs de croissances de 500%.

 

Lorsque le PRP est injecté dans le tissu endommagé, il stimule le ligament et le tendon en causant une réaction inflammatoire qui déclenche la cascade de réparation. Il en résulte le développement de nouveau collagène et au fur et à mesure que le collagène mature, il se rétrécit et cause un renforcement des tendons et cartilages articulaires. Ce qui favorise ainsi la production de cartilage.

Combien de traitements peuvent être nécessaires ?

Bien que la réponse au traitement diffère pour chaque patient, la plupart recevront entre un et trois traitements. Certains cas rebelles peuvent nécessiter jusqu’à six traitements. Chaque traitement est espacé de six à huit semaines. Il n’y a pas de nombre de traitements maximum que l’on peut recevoir contrairement à la cortisone.

Qui est la clientèle potentielle ?

Suite à une évaluation fait par votre médecin , le PRP est indiqué pour les sites suivants

  • Épaules
  • Coudes
  • Poignets et mains
  • Hanches et bassin
  • Genoux
  • Jambes
  • Chevilles et pieds
  • Arthrose des articulations

Quelles sont les étapes à suivre et les effets secondaires ?

Premièrement , vous rencontrez votre médecin pour évaluer votre cas et déterminer si le PRP peut vous convenir. Apportez à ce rendez-vous vos rapports d’imageries (I.R.M. , échographie, radiographie etc ) ainsi que votre liste de médicaments. Si le PRP est indiqué, une date vous sera fixé pour la procédure .Vous devez cesser d’utiliser les anti-inflammatoires (AINS avec ou sans prescription ( Advil, Motrin, Ibuprofen,)) une semaine avant la procédure ainsi que pendant la durée des traitements.

Le jour de la procédure, votre sang sera prélevé puis centrifugé pendant 5 minutes puis le PRP sera injecté dans les tissus blessés.

Un inconfort et une raideur peuvent être ressentis suite à l’injection. Dans la majorité des cas, l’acétaminophène (Tylénol) est suffisant pour soulager le patient. L’application de glace ou de chaleur doivent être limitée à dix minutes. Deux semaines plus tard, un programme d’exercices légers est habituellement débuté pour réhabiliter vos tissus. Vous revoyez par la suite votre médecin dans six à huit semaines pour une réévaluation.

Suite à un traitement de PRP, vous pouvez constater une amélioration significative des symptômes et un retour vers une fonction normale et ainsi diminuer la consommation de médicaments . 

Études sur le PRP